ABCDaire du jardinage

Rédigé par gizm0 le 28 décembre 2009

Lorsque l’on débute dans le monde du jardinage, la 1ère chose à laquelle on se heurte est le langage plutôt complexe des jardiniers professionnels et notices. Alors pour bien commencer et apprendre sereinement les règles et techniques du jardinage voici un petit lexique des mots que vous pourrez croiser au cours de votre apprentissage, parce qu'il faut bien comprendre pour bien faire!

(utilisez le ctrl F pour chercher un terme précis!)

A

A demeure. - Etablissement d'un végétal donné à son emplacement définitif (plantation à demeure).

Acaule : absence de tronc ou de tige apparente.

Accolage. - Fixation d'un rameau sur un support (onglet d'un porte-greffe, latte d'espalier, tuteur, etc.).

Accrescent : organe floral continuant à s'accroître après la floraison.

Aciculaire : Feuille linéaire, rigide et en forme de pointe/d'aiguille ( feuille)

Acide  Un sol, une eau ou toute autre matière est dite acide lorsque son ph (potentiel hydrogène) est inférieur à 7. L'acidité indique l'absence de calcaire ou d'éléments alcalins. [Voir aussi neutre et ph]

Acidophile : qui aime les sols acides, siliceux

Acuminé : dont le sommet se termine en pointe (feuille)

Adné : soudé à un autre organe

Ados. - Planche de culture à surface inclinée, située en plein carré aménagée en
vue de l'utilisation maximum de la chaleur solaire.

Adventice. - Qui a poussé sans avoir été semé. Les plantes adventices peuvent,
suivant le cas, être éliminées lors des travaux d'ameublissement ou des travaux d'entretien.

Adventif. - Organe situé sur une partie de végétal qui ne comporte pas normalement un tel organe. Ainsi, les racines adventives sont ‚mises par la tige de certains végétaux.

Affinité. - Attirance plus ou moins marquée existant entre deux végétaux apparemment différents, du fait de la similitude plus ou moins accentuée de leurs caractères physiologiques. Le manque d'affinité entre porte-greffe et greffon peut être une cause d'insuccès de la greffe.

Affranchissement. - Retour à l'état du "franc", c'est-à-dire à une végétation autonome, du végétal associé au porte greffe lors du greffage.

Aiguille : feuille spéciale des Conifères et aux Cycadales.

Aiguillon Epine de rosiers ou de cactus.

Ailé : à appendices minces, semblables à des ailes

Aisselle : angle formé par une branche, un pétiole, une nervure, avec la partie principale, tronc, tige...

Aisselle Angle situé au-dessus de l'insertion d'une feuille avec le rameau qui la porte. Les pousses ou les bourgeons présents à l'aisselle d'une feuille sont dits axillaires.

Akène (m) : fruit sec, indéhiscent, contenant une seule graine

Alcalin Un sol, une eau ou toute autre matière est dite alcaline lorsque son ph (potentiel hydrogène) est supérieur à 7. L'acidité indique la présence de calcaire. Contraire d'acide. [Voir aussi neutre et ph]

Alléger Rendre un sol moins lourd en lui apportant des minéraux.

Allélopathique : se dit d'une espèce qui serait capable de produire des substances inhibant la croissance et le développement de nombreuses autres plantes et tendant ainsi à les supplanter.

Allogamie : pollinisation croisée.

Alterne : sur une tige organes (bourgeons, rameaux), espacés disposés de chaque côté et non en face l'un de l’autre.

Amendement. - Substance incorporée au sol en vue de modifier les propriétés physiques de celui-ci.

Amender  Améliorer la structure de la terre par un apport de produit minéral ou végétal.

Ameublir Travailler la terre pour la rendre plus aérée. Elle devient ainsi plus perméable à l'air et à l'eau.

Ameublissement. - Opération destinée à mettre le sol en état d'être cultivé.

Amplexicaule : nom donné aux organes tel que les feuilles qui embrassent la tige comme sur les chardons.

Anaérobie (milieu) Milieu dépourvu d'oxygène. Celui-ci est défavorable à l'activité de micro-organismes impliqués dans la décomposition des matières végétales.

Androcée : partie mâle de la fleur, ensemble des étamines.

Anémochorie : dissémination par le vent.

Annelé : orné de lignes disposées en anneaux.

Annuel. - Qualificatif applicable aux végétaux dont le cycle végétatif n'excède pas une année.

Annuelle : tout le cycle s'effectue en un an.

Anthère Partie supérieure de l'étamine des plantes à fleurs, dans laquelle se forment les grains de pollen et qui s'ouvre à maturité pour les laisser s'échapper.

Anthèse : floraison.

Anthocyane : substance colorante contenue dans le suc cellulaire des plantes.

Anticipé. - Qualificatif appliqué à un organe (œil ou rameau) se développant avant l'époque normale de son épanouissement.

Aoûtée : une nouvelle tige d'arbre ou arbuste est d'abord herbacée puis se transforme dans l'année (en Août) en bois

Aoûtement. - Transformation des rameaux herbacés en rameaux ligneux, c'est-à-dire en rameaux à bois.

Apex, Apical : situé au sommet au bout d’un organe.

Aphylle : dépourvu de feuilles.

Appel-sève. - Organe (œil ou rameau) conservé momentanément en vue d'attirer la sève jusqu'au niveau où il se trouve placé.

Arable. - Qualificatif appliqué à la partie du sol soumise aux façons culturales. Couche de terre favorable à la culture.

Arborescent Qui prend ou qui a la forme de l'arbre. Se dit d'une plante ligneuse dont la tige (ou le tronc) ne porte de branches qu'à partir d'une certaine hauteur. [Voir arbustif]

Arbre : vivace ligneuse ayant un seul tronc et pouvant atteindre plus de 5-7 mètres à l'age adulte.

Arbrisseau : plusieurs troncs (ou tiges ligneuses) à partir du sol et jusqu'à 4 mètres environ.

Arbuste : ayant un seul tronc et n'atteignant pas 5-7 mètres à l'âge adulte.

Arbustif Qui a la forme d'un arbuste. Se dit d'un plante ligneuse dont la tige se ramifie dès la base. [Voir arborescent]

Arcure. - Recourbement des rameaux en vue d'en diminuer la vigueur et, partant, d'augmenter leurs possibilités de production (fructification, en particulier).

Aréole Organe caractéristique des cactées. Il se présente sous forme de coussinets portant des poils ou des épines. Les fleurs et les rejets naissent de ces aréoles. A noter qu'ils ne fleurissent qu'une fois.

Arille : excroissance, presque toujours charnue de certaines graines.

Aristé : muni d’une arête terminale (bractée).

Armé : pourvu d’organes défensifs, épines ou aiguillons.

Asphyxiant Se dit d'un sol compact. L'air y circule mal.

Assolement. - Division de l'ensemble des terres cultivées d'une exploitation, en soles, chacune de celles-ci comprenant toutes les parcelles qui, la même année, portent la même culture.

Atténué : organe aminci vers le sommet ou parfois la base.

Aubier : gaine entourant le bois d’un arbre et constituée de cellules vivantes.

Autofécondation : union de deux éléments de sexe différent, portés par une même plante.

Auvent. - Abri mobile utilisé pour la protection des arbres fruitiers conduits en espalier ou en contre-espalier.

Avances. - Apports de matières fertilisantes fournis au sol, en prévision des prélèvements imprévus d'éléments fertilisants, opérés lors de la formation des récoltes.

Axillaire. - Qualificatif donné au bourgeon - encore appelé œil latéral - situé à l’aisselle ou qui prend naissance à l’aisselle d’une feuille ou bractée, ce bourgeon donnant naissance à un rameau de développement moindre que celui sur lequel il se trouve implanté.

B

Bacciforme : en forme de baie.

Bâche. - Coffre en bols ou en maçonnerie, plus ou moins enterré dans le sol, servant notamment de support aux châssis et permettant l'isolement du milieu extérieur des cultures pratiquées.

Baie : fruit charnu et indéhiscent, à plusieurs graines.

Base, Basal : opposée au sommet, partie inférieure par laquelle la feuille tient au tronc.

Bassinage. - Arrosage superficiel en pluie fine destiné, suivant le cas, à humecter, soit tout ou partie d'un végétal, soit une planche de semis ou de plantation venant d'être établie, soit encore de jeunes plants issus de semis.

Bassiner  Humecter légèrement une plante en projetant de l'eau en pluie fine sur le feuillage sans inonder le sol.

Batte. - Outil permettant le plombage du sol, notamment à l'occasion des semis de graines fines pratiqués en terre légère et sèche.

Bêcher Retourner la terre avec une bêche.

Bifide : fendu en deux parties ou lanières, assez profondément.

Bigénérique Plante issue de parents de deux genres différents. [Voir intergénérique]

Biloculaire : à deux loges.

Biner Casser la croûte qui se forme à la surface de la terre avec une bine.

Biotope (m) : espace vital optimal d’une espèce.

Bipenné : se dit de la feuille composée dont le rachis est ramifié secondairement et porte des folioles.

Bisannuel. - Qualificatif applicable aux végétaux dont le cycle végétatif excède une année mais ne dépasse pas deux ans.

Bisannuelle : son cycle s'effectue sur 2 ans, première année : germination, croissance, seconde année : floraison et disparition.

Blanc. - Terme utilisé pour désigner chacune des maladies cryptogamiques du genre oïdium ou des genres voisins.

Bonsaï : (ou bonzaï) arbre miniaturisé.

Bordure. - Association de végétaux herbacés ou semi-ligneux, plantés de front sur une seule ligne aux abords immédiats des voies de circulation intérieures (sentiers, allées), ou des massifs.

Bornage. - Opération consistant, lors de la plantation, à appliquer la terre par pression sur les racines, afin de mettre celles-ci en contact étroit avec les particules du sol.

Bourgeon Formation végétale qui apparaît sur une tige ou une branche qui contient en germes les feuilles ou les fleurs. Le bourgeon terminal est celui qui termine la tige et qui en se développant va la prolonger.

Bourgeon. - Organe présentant l'ébauche de pousses nouvelles dans lesquelles les éléments constitutifs (en particulier les feuilles et les fleurs) sont à l'état rudimentaire et le plus souvent englobés dans une série d'écailles.

Bourse. - Renflement existant chez le poirier et le pommier à l'emplacement des fruits, ce renflement étant dû à la persistance de l'axe des inflorescences.

Bouton. - Organe désigné, tantôt sous le nom de bouton à fleur, tantôt sous le nom de bouton à fruit, dans lequel les fleurs, non encore épanouies, se trouvent groupées.

Bouture Jeune pousse (tige, feuille et racine) prélevée sur une plante, qui, placée en terre humide, se munit de racines adventives et est à l'origine d'un nouveau pied. La multiplication des plantes par bouture s'appelle le bouturage.

Bouture. - multiplication par mise en culture d'une portion d'une plante. Fragment de tige, de feuille ou de racine, prélevé sur un végétal donné et susceptible de produire des racines, permettant ainsi l'obtention d'un nouveau sujet, identique au premier.

Bractée (f) : appendice, sorte de petite feuille à l’aisselle de laquelle naît une fleur ; parfois une écaille.

Bractée Feuilles d'aspect différent qui accompagnent les fleurs de certaines plantes. Elle se distingue par sa forme et/ou sa couleur (exemple : bougainvillée).

Bractéole (f) : petite pièce foliacée sur le pédoncule, préfeuille.

Brindille. - Rameau court et grêle des arbres fruitiers, généralement fructifère.

Brise-vent Ecran perméable au vent.

Broussin : excroissance sur un tronc portant de nombreux rameaux.

Bulbe Organe végétal souterrain contenant les feuilles et les fleurs embryonnaires. Le bulbe est rempli de réserves nutritives permettant à la plante de reformer chaque année ses parties aériennes et de survivre pendant de longue période d'inactivité totale.

Bulbe. - organe de réserve souterrain d'où sort la plante herbacée.Tige souterraine arrondie, encore appelée oignon, constituée d'un plateau charnu, de tuniques ou écailles fixées au plateau et serrées les unes contre les autres et d'un bourgeon plus ou moins central également fixé au plateau.

Bulbille : petit bulbe foliaire qui naît à l’aisselle de la feuille se détache et donne naissance à une nouvelle plante (kalanchoé).

Buttage. - Opération consistant à accumuler un volume de terre variable, au pied de certains végétaux, et parfois, à recouvrir complètement ceux-ci dans le dessein, suivant le cas, de provoquer la multiplication d'organes souterrains, de protéger la plante ou de permettre le blanchiment du système aérien de celle-ci.

Butyreux : à aspect de beurre.

C

Caduc : qui perd totalement ses feuilles pendant la période de repos (en général en hiver) S'oppose à persistant.

Caïeu. - Bourgeon qui se forme à l'aisselle des écailles chez certains bulbes (par exemple : l'ail) et qui présente lui-même tous les caractères du bulbe dont il émane.

Calcaire : se dit d'un sol alcalin (de pH élevé) le plus souvent drainé et peu fertile.

Calcifuge : qui n’aime pas les sols calcaires. Le châtaignier est calcifuge.

Calice : enveloppe externe de la fleur, l’ensemble des sépales.

Calicule (m) : ensemble des bractées formant un second calice.

Campanulée : corolle en forme de cloche.

Caniculé : en forme de gouttière (pétiole caniculé).

Cannelé Se dit de longues feuilles présentant des côtes longitudinales, séparées par des sillons.

Capillarité Phénomène physique qui permet aux liquides de remonter, notamment la sève.

Capitule (m) : inflorescence en tête globuleuse, groupe de fleurs placées côte à côte sur un même réceptacle.

Capsule (f) : fruit sec, déhiscent, généralement à plusieurs graines.

Carence. - Insuffisance, dans le sol, de la teneur d'un élément constitutif secondaire tel que : bore, manganèse, fer, zinc, etc., cette insuffisance se traduisant, notamment, par le dépérissement et même la disparition des végétaux qui en souffrent (maladie de carence}.

Carène (f) : deux pétales soudés chez les papilionacées.

Carotène : pigment secondaire ( orange) captant des suppléments d’énergie chez la plante.

Carpellaire : l’élément femelle du pistil.

Carpelle (m) : organe foliaire primitif de l’ovaire.

Caryopse : nom donné au fruit des Graminées, akène dont l'enveloppe est soudé au tégument de la graine.

Caulescent : muni d’une tige plus ou moins développée et apparente.

Cauliflore : à fleur directement sur le tronc ou les branches.

Caulinaire : qui naît sur la tige.

Cépée : pour les palmiers qui n'ont pas qu'un seul stipe (tronc) mais plusieurs tiges partant du sol.

Cernage. - Opération consistant, dans les arrachages en mottes, à couper les racines du végétal intéressé à la limite de la motte à extraire.

Cerne : cercle annuel du bois.

Cerneau : chair des noix vertes.

Cespiteux : se dit des rhizomes qui ne sont pas traçants, la plante reste en touffe

Chargement. - Opération consistant à compléter les coffres ou les bâches, au moyen d'un volume de terre ou de terreau suffisant pour permettre le développement normal des racines des végétaux à cultiver.

Charpentière (branche) Branche principale d'un arbre et qui en constitue l'ossature. Sur ces branches naissent les ramifications porteuses de fruits ou de fleurs.

Châssis : abri vitré.

Chaton : épi de fleurs du même sexe, de forme allongée.

Chauler Corriger le ph d'un sol en apportant de la chaux.

Chaume : partie aérienne (tige) des bambous, des graminées

Chevelu. - Ensemble des radicelles ou des dernières divisions de la racine d'un végétal, chaque ramification ayant l'apparence d'un cheveu.

Chicot Reste d'une branche coupée ou brisée. En mourrant et en pourrissant, le chicot est souvent une porte d'entrée pour les maladies parasitaires.

Chimère : plante composite dont les différentes parties sont issues de parents différents, issues de greffe.

Chlorophylle : principal pigment (vert) photosynthétique se trouvant dans les chloroplastes à l’intérieur de cellules végétales. Renvoie la lumière verte et absorbe les lumières rouge et bleue.

Chlorose : manque de chlorophylle donnant une teinte jaunâtre ou blanchâtre.

Cladote : tige verte à apparence de feuille.

Cleistogame : fleur ne s’ouvrant jamais, pollinisée par autogamie.

Clone : ensemble des parties d’un même individu multiplié par voie végétative - bouturage, marcottage.

Collet Base du tronc d'où partent les racines.

Colonne Organe des orchidées qui réunit les organes mâles et femelles de la fleur.

Composé Se dit d'une feuille formée de plusieurs folioles. Peut également s'employer à propos de fruits composés de plusieurs parties semblables. Contraire de simple.

Compost. - Mélange de débris d'origine végétale ou d'origine animale, (feuilles mortes, gazon, branches broyées...), utilisé pour amender les terres de cultures, mis en tas et soumis à une transformation lente, en vue d'augmenter l'assimilabilité, par les végétaux, des matières fertilisantes que renferment ces débris.

Concrescent : organes qui progressivement se sont soudés au cours de la croissance.

Cône : organe reproducteur des conifères, formés de feuilles modifiées, les cônes femelles donnent des graines (Pin).

Conné : organes identiques soudés par la base.

Conniventes : étamines et pièces du périanthe (Orchis) qui se rapprochent vers le haut.

Coque Enveloppe de la graine.

Corbeille. - Association, sous une forme régulière, de plantes ornementales annuelles ou vivaces.

Cordé ou cordiforme : feuille à base échancrée en forme de cœur.

Cordiforme En forme de coeur.

Cormus : bulbe compact qui se multiplie par remplacement dans le sens vertical contrairement aux bulbilles qui se forment à coté du bulbe "mère"

Corolle : ensemble des pétales d’une fleur.

Corymbe (m) : inflorescences groupées à pédoncules inégaux et fleurs sur le même plan.

Corymbiforme : en forme de corymbe.

Costapalmé : prolongement de la partie terminale du pétiole à l’intérieur du limbe.

Côtière. - Planche de culture, à surface légèrement inclinée, située au pied d'un mur, d'une palissade ou d'une haie, et aménagée en vue de l'utilisation maximum de la chaleur solaire.

Cotylédon ou cotyle La ou les premières feuilles qui apparaissent lors de la germination.

Couche. - Amas de matières fermentescibles (fumier, et feuilles, en particulier), susceptibles de fournir, grâce à l'élévation de température qui se produit lors de leur fermentation, le complément de chaleur nécessaire, à certaines époques, aux végétaux cultivés hors de la saison normale.

Coup de feu. - Moment où la fermentation et la température des couches, après avoir atteint leur niveau le plus élevé, restent stationnaires, avant de commencer a décroître.

Couronne Appendice formé à la gorge de certaines corolles. Désigne également la partie au ras du sol d'une touffe de plantes vivaces.

Couverture. - Dispositif de protection (châssis, paillassons, paille, feuilles, etc.) utilisé pour les végétaux sensibles au froid ou cultivés hors de la saison normale.

Crénelé : à dents arrondies séparées par des sinus aigus.

Cryptogamique Se dit d'une maladie parasitaire provoquée par des champignons.

Cultivar : désigne les variétés obtenues par sélection.

Culture dérobée. - Culture d'un végétal donné, pratiquée entre deux cultures principales effectuées au cours d'une même année, dont la récolte vient s'ajouter à celle de ces deux dernières et augmenter d'autant le rapport du sol.

Culture sous-jacente. - Culture pratiquée au-dessous des végétaux d'une autre culture, comme c'est le cas dans le verger agreste.

Cupulifère Ordre de plantes, généralement arborescentes, dont le fruit est enchâssé dans une cupule (Chêne, hêtre, châtaignier...).

Cupuliforme En forme de coupe

Cycle végétatif. - Période au cours de laquelle un végétal donné accomplit l'ensemble des fonctions que comporte sa vie.

Cyme Inflorescence à pédoncules ramifiés partant d’un même point.d'un végétal dont les axes principaux sont terminés par une seule fleur.

D

Dard. - Production émise par le poirier et le pommier, constituée par un oeil pointu et une ramification très courte et qui est susceptible de se transformer en élément fructifère en deux ou trois ans.

Débourrement : sortie des jeunes feuilles hors du bourgeon.

Décidu : qui tombent en hiver (feuilles).

Décurrente : feuille dont le limbe se prolonge en aile le long de la tige et du pétiole.

Décussé : feuilles opposées et superposées deux à deux, par paires en croix.

Défoncement. - Opération permettant d'ameublir profondément le sol en atteignant non seulement l'ensemble de la couche constituant le sol proprement dit, mais encore la partie supérieure du sous-sol.

Dégénérescence. - Altération progressive de certains caractères, chez divers végétaux, qui se traduit généralement par des anomalies de végétation et l'absence de toute récolte (maladie de dégénérescence).

Déhiscent : s’ouvrant tout seul, se dit d’un fruit s’ouvrant à maturité.

Deltoïde : en delta triangulaire.

Denticulé : finement denté.

Déplantation. - Opération consistant, le plus souvent, à enlever un végétal se trouvant en pépinière en vue de le planter à son emplacement définitif, c'est-à-dire à demeure. Dans un sens plus général, arrachage d'un végétal pour le replanter ailleurs.

Dépotage. - Enlèvement d'une plante du pot dans lequel celle-ci était cultivée.

Désherbage chimique Elimination des mauvaises herbes à l'aide de produits chimiques.

Désherbage sélectif Elimination de plantes en dehors de celles pour lesquelles le produit chimique utilisé est sélectif (gazon, arbustes...).

Diakène : fruit sec indéhiscent ou chaque loge c'est transformé individuellement en un akène.

Dialypétale : corolle dont les pétales sont distincts les uns des autres.

Dichotome : se dit de l'axe d'un rameaux, organe ou inflorescence partagé en un ou plusieurs fois bifurqué en ramifications d'importance sensiblement identiques (exemple les tiges du gui).

Digité : découpé en forme de doigts.

Dioïque : plantes à fleurs unisexuées. Individu à fleur mâle et individu à fleur femelle sur des pieds différents.

Divarique : qui s’écarte en angle ouvert et s’oriente en tout sens.

Division des touffes. - Dissociation partielle ou totale des éléments constitutifs de la souche d'un végétal donné en vue de replanter ailleurs chacun des éléments dissociés.

Dormance : stade de repos atteint par le bourgeon ou la graine à la fin de l’été, nécessaire à la germination ou à la reprise.

Double Se dit d'une fleur qui présente plusieurs rangées de pétales.

Drageon. - Rameau souterrain présentant les caractères propres à une tige, émis par certaines espèces végétales.

Drainage. - Opération consistant à assainir le sol, en évacuant l'eau qui s'y trouve en excès.

Drainé : sol ou support où l'eau ne stagne pas.

Drainer Favoriser l'évacuation de l'eau.

Dressage. - Opération pratiquée en vue de donner une surface plane aux planches de culture, la ligne de repère de cette surface étant représentée par le cordeau, tendu dans le sens de la longueur.

Drupe : fruit charnu indéhiscent à un ou plusieurs noyaux.

Dupliqué : pliure des feuilles selon leur longueur.

Duramen : synonyme de cœur pour le bois.

Dycotylédone : plante ayant 2 lobes foliacés ou cotylédons qui s’ouvrent au moment de la germination, réserve nutritive de la plante (courge).

Dystrophe : se dit d’une eau brunâtre contenant des composées humiques en solution.

E

Écaille : élément carpellaire d’un cône floral ou feuille rudimentaire appliquée sur un autre organe.

Écimage. - Pincement de l'extrémité ou cime chez certains végétaux, en vue de limiter l'accroissement de ceux-ci en hauteur et de fortifier les organes inférieurs.

Eclaircir Supprimer certains plans lorsqu'un semi a été trop dense pour favoriser la croissance des autres plans.

Éclaircissage. - Arrachage des plants en surnombre en vue de favoriser le développement de ceux qui doivent normalement exister.

Éclatage. - Opération consistant à séparer par déchirement une ou plusieurs fractions (éclats) de la souche d'un végétal donné, susceptibles de mener ailleurs une vie autonome, après enracinement préalable, s'il y a lieu.

Écusson. - Œil à bois ou à fruit comportant une fraction d'écorce et de liber, détaché d'un rameau d'un arbre donné, en vue de le greffer sur un autre arbre.

Élagage. - Opération consistant à éliminer les branches charpentières excédentaires ou mal situées se trouvant sur les arbres conduits en formes libres, dans le dessein, notamment, d'équilibrer la charpente.

Emonder Couper les extrémités des branches d'un végétal.

Empotage. - Plantation en pot d'un végétal ou d'une fraction de végétal.

Endémique : qui est particulier à un pays strictement localisé à un territoire défini, dans des aires restreintes.

Endocarpe : partie interne du fruit.

Engainant : base de feuille ou de pétiole embrassant entièrement le tronc.

Engainé Tige ou pétiole enveloppé d'une gaine.

Engrais. - Matière fertilisante susceptible d'améliorer la composition chimique des sols et, partant, de favoriser le développement des végétaux du fait de l'accroissement de la fertilité.

Enjauger Placer une plante en jauge en attente de sa plantation définitive.

Ensachage. - Mise dans des sacs en matière imperméable ou imperméabilisée, des fleurs ou des fruits de certains végétaux, en vue de les isoler du milieu environnant et, partant, d'assurer leur protection contre toute attaque ou perturbation venant de ce milieu.

Ensiforme : en forme de glaive, d’épée.

Entomophile : plante dont la dispersion du pollen (ou des semences) est réalisée par des insectes.

Entre-nœuds : intervalle entre deux nœuds d’une branche, d’un tronc.

Épandage en couverture. - Application d'engrais au moment où les végétaux cultivés se trouvent déjà plus ou moins développés.

Eperon  Protubérance à la base des sépales ou des pétales. Elle renferme généralement le nectar destiné à attirer les agents de pollinisation (les insectes)

Épi : fleurs ou épillets insérés sur un axe.

Epicarpe : enveloppe externe du fruit.

Epiphyte Se dit d'un végétal qui vit fixé sur une autre plante sans la parasiter (broméliacées, orchidées...). Cela peut aussi être sur une roche.

Ergot : maladie cryptogamique des céréales en forme de crête de coq (seigle).

Espalier Rangée d'arbres palissés dans un plan vertical.

Etamine Organe mâle des plantes à fleurs, formé d'une partie mince, le filet, et d'une partie renflée, l'anthère, qui renferme le pollen.

Étendard : pétale postérieur dressé d’une fleur papilionacée.

Étiolement. - Opération ayant pour but de priver de lumière, pendant un certain temps, tout ou partie des organes aériens de certains légumes, en vue de provoquer la disparition de la chlorophylle et de permettre ainsi le blanchiment des parties intéressées.

Étouffé : culture en atmosphère saturée de vapeur d’eau.

Étouffer. - Soustraire à l'action de l'air, en les plaçant sous abri vitré, des végétaux venant d'être multipliés (greffe, bouture, etc.), afin de favoriser le développement des racines.

Eutrophe : eau chargée d’éléments nutritifs pour des plantes.

F

Fasciculé : en faisceau.

Fastigié se dit du port d’un arbre dont les branches sont dressées et rapprochées du tronc.

Fertiliser Rendre une terre fertile en lui apportant de l'engrais.

Feuille : appendice du tronc et des branches, inséré aux nœuds.

Filet. - Rameau aérien rampant sur le sol, donnant naissance, de place en place, à des racines adventives et formant, au niveau de chacun de ces emplacements, un nouveau plant pouvant être séparé du pied mère (exemple : fraisier).

Flabelliforme en forme d’éventail.

Flétrissement : perte de la forme du à un manque d’eau, pouvant provoquer la fanaison.

Florifère Plante qui porte des fleurs.

Foliole (f) : chaque partie d’une feuille composée ou petite feuille implantée sur le rachis. Division d’une feuille pennée (palmier).

Foliolule (m) : foliole secondaire (foliole de foliole).

Follicule (m) : fruit sec formé à partir d’un seul carpelle et s’ouvrant par une seule fente.

Fongicide Se dit d'une substance propre à détruire les champignons.

Fonte. - Anéantissement total des jeunes plants à la levée, dû à la présence de certains champignons dans le sol, ou à un excès d'arrosage.

Forçage. - Opération consistant à provoquer, avant la saison normale, la mise en végétation de certaines espèces légumières ou fruitières ou ornementales, notamment au moyen de chaleur artificielle.

Forcer Provoquer la maturation d'une plante avant sa période de végétation normale.

Frais : se dit d'un sol retenant l'humidité.

Franc. - Sujet issu de semis.

Fraxinaie : lieu planté de Frênes.

Fronde : feuille des fougères.

Fruit : n’existe que chez les angiospermes.

Frutescence : ensemble de fruits regroupés sur une seule plante.

Frutescent : sous-ligneux, arbustif.

Fumer : enrichir le sol avec du fumier.

Funicule : petit filament qui relie l'ovule à la paroi de l'ovaire (voir les petits pois), vient du latin funiculus qui désigne une petite corde.

Fusiforme : en forme de fuseau, renflé au milieu.

Futaie : se dit d'un peuplement forestier d'arbres de haut jet nés de semis, mot venant du latin fustis qui désigne un bâton.

G

Galbule (f) : petit cône femelle dont les carpelles deviennent charnus et se soudent en un ensemble qui ressemble à une baie comme chez les genèvriers.

Gamopétale : à pétales soudés (fleurs)

Gamosépale : à sépales soudés (fleurs)

Gazon. - Surface de terrain, encore appelée pelouse, généralement située à proximité d'un lieu habité, recouverte de végétaux appartenant le plus souvent à la famille des graminées et à celle des papilionacées, ces végétaux étant associés en mélange de composition variable et fauchés fréquemment, afin de les rendre touffus et de donner au terrain l'aspect d'un tapis.

Genre Regroupement de plusieurs espèces présentant des caractères communs. Les genres se regroupent en famille.

Géophyte : se dit d'une plante vivace qui passe la mauvaise saison en ne conservant que des organes souterraines mot venant du grec gê qui désigne la terre et 'phuton' plante.

Germination Développement du germe de la plante, mettant ainsi fin à la période de vie latente.

Glabre : dépourvu de poils.

Glauquescent : légèrement glauque.

Glomérule : inflorescence qui ressemble au capitule.

Glume (f) : bractées insérées à la base de l’épillet chez les graminées.

Glumelle : deux autres bractées insérées à la base de la fleur chez les graminées.

Godet. - Pot de diamètre réduit, généralement inférieur à 12 cm.

Gomme : substance visqueuse exsudée par certains arbres.

Gourmand : rameau très vigoureux se développant au détriment des autres. à supprimer.

Gousse : fruit sec, allongé et formé de deux valves contenant plusieurs graines. de la famille des papilionacées.

Goutte à goutte Système d'arrosage. Celui-ci se fait au goutte-à-goutte pour une économie d'eau.

Graminée Famille de plantes aux épis de fleurs peu voyants, comprenant les céréales et les herbes de prairie.

Graminiforme : en forme de Graminée ( port ou feuille).

Grappe : fleurs soutenues par un axe commun (fruit).

Greffe. - Association étroite de deux fractions de végétaux en vue de la reproduction de l'un de ceux-ci, le végétal servant de support étant désigné sous le nom de sujet et le végétal à reproduire, sous le nom de greffon, le résultat de l'opération constituant le greffage.

Griffe. - Nom donné, en raison de sa forme, à la souche de certains végétaux, constituée de racines fasciculées, courtes, épaisses et charnues (exemple : asperge).

Grimpant. Plante poussant sur un support en s'y accrochant ou s'enroulant par ses propres moyens.

Guttation : suintement d’eau par les bords de la feuille.

Gymnosperme : signifie ‘ graine nue ’, plante dont les graines se développent dans un fruit (cône) ouvert.

Gynécée : ou pistil, ensemble des carpelles formant la partie femelle des fleurs.

H

Habillage. - Opération consistant à éliminer, avant la plantation, les organes superflus ou endommagés se trouvant sur les végétaux à planter.

Haie. - Ligne d'arbres ou d'arbustes, plantés de front sur une largeur plus ou moins grande et jouant, le plus souvent, le rôle de clôture. Par extension, nom donné aux plantations d'arbres fruitiers formés en V et entrecroisés, la forme étant désignée sous le nom de losange et la plantation, sous le nom de haie fruitière.

Haie. - Vent sec et froid du nord-est, soufflant en mars-avril et plus ou moins nuisible aux cultures.

Halophile : qui croît dans des sols imprégnés de sel marin.

Hampe : axe florifère sans feuille.

Hasté : en forme de fer de hallebardes.

Héliophile : aiment les situations lumineuses, ensoleillées.

Herbacé. - Qualificatif applicable aux végétaux dont les tissus sont mous, tendres, aqueux et de couleur verte, comme ceux des végétaux constituant l'herbe des prairies. non ligneux, de la consistance de l’herbe.

Hermaphrodite : fleur pourvue des deux sexes ( étamines + carpelles)

Hétérophyllie : présence de plusieurs formes de feuilles simultanément.

Hile : (m) cicatrice laissée sur le tégument d'une graine après rupture du funicule comme sur une fève.

Hispide : poilu.

Hivernage. - Mise à l'abri et en sommeil végétatif pendant l'hiver de certains végétaux. L'hivernage est également constitué par la mise en milieu froid de certains végétaux destinés à la culture forcée, en vue d'immobiliser plus ou moins la circulation de la sève et de permettre ainsi l'échelonnement de la production résultant du forçage.

Homogame : fleur hermaphrodite dans laquelle étamines et pistils arrivent à maturité au même moment.

Hormone On parle d'hormones de bouturage ou d'enracinement. Il s'agit d'une substance chimique dans laquelle on trempe la base de la bouture pour favoriser l'apparition de nouvelles racines.

Houppier : ensemble de la ramure et du feuillage.

Humidité Présence de vapeur d'eau dans l'air.

Humifère : sol riche en matière organique (riche et frais), souvent acide.

Humus : matière organique du sol transformé par des micro-organismes.

Hybride (m) : plante résultant du croisement de genres ou espèces différentes

Hydromorphe : se dit d'un sol qui est soumis à un engorgement, à un excès d'eau plus ou moins temporaire.

Hygrophile : qui aime l’eau..

Hygroscopique : qui se charge d’humidité.

Hypocotyle : axe portant les deux cotylédons.

I

Imbriqué : qui se recouvrent ou débordent les uns les autres ( tuile).

Imparipenné : feuille composée à nombre impair des folioles ou se terminant par une foliole impaire.

Incisé : découpé en lobes irréguliers (limbe).

Indéhiscent : se dit d’un fruit qui ne s’ouvre pas.

Indigène : qui est naturel au pays.

Indupliqué : plié en suivant la longueur de la feuille avec les bords relevés.

Indusie (f) : émergence de la feuille de fougère qui protège un groupe de sporanges.

Inerme : sans épines ni aiguillons.

Infère : ovaire fixé sous l’insertion des étamines ou au-dessous du calice et soudé à ce dernier.

Inflorescence : arrangement des fleurs sur la hampe florale.

Influorescence : ensemble de fleurs, en nombre variable sur un axe principal, simple ou ramifié.

Infrutescence : ensemble de fruits faisant suite à une inflorescence.

Intermédiaire. - Végétal interposé entre le sujet et le greffon, lorsque l'affinité entre ceux-ci n'est pas satisfaisante, le résultat de l'association du greffon de la partie supérieure au végétal intermédiaire étant désigné sous le nom de surgreffage.

Involucre (m): ensemble de bractées formant collerette.

Irrigation. - Opération ayant pour but principal d'apporter aux terrains ne disposant pas d'une humidité suffisante, les quantités d'eau nécessaires aux végétaux qui s'y trouvent cultivés.

J

Jauge. - Tranchée ouverte au début du bêchage et conservée pendant toute la durée de l'opération, afin de permettre le déplacement de la terre à ameublir. Par extension, est désignée sous le nom de mise en jauge l'opération consistant à disposer provisoirement certains végétaux ou fractions de végétaux dans une jauge, rebouchée ensuite, en l'attente de la plantation ou de la multiplication desdits végétaux.

Jet. - Petite pomme émise en plus ou moins grande quantité par le chou de Bruxelles et répartie tout le long de la tige, sauf au sommet.

L

Labelle (m) : pétale supérieur de la corolle des Orchidées.

Labié : à deux lèvres.

Lacinié : découpé en lanières, se dit de la feuille à limbe découpée en lanières inégales.

Lambourde. - Rameau à bois, gros et court, terminé par un bouton à fleur ou par un œil à bois en cours de transformation en bouton à fleur.

Lance : dernière feuille émise et non encore ouverte qui se dresse au cœur de la plante.

Lancéolé : en forme de fer de lance, large et atténué en pointe aux deux extrémités.

Latex : suc laiteux.

Latifolié : se dit d’une plante à feuilles larges.

Lenticelle : tache saillante et poreuse de l’écorce.

Levée Moment où le germe d'une graine sort de terre. Elle suit la germination.

Liane : grimpante.

Ligneux : ayant la consistance du bois. Contraire d'herbacé.

Lignification. - Transformation des tissus herbacés en tissus ligneux, c'est-à-dire constitués par du bois.

Ligule (f) : petite languette membraneuse qui se situe à la jonction du pétiole et du limbe (Graminées).

Ligulé : en forme de languette.

Limbe (m) : partie membraneuse plane ou plissée, souvent élargie de la feuille, du pétale ou du sépale.

Lobé : à découpures plus ou moins profondes et arrondies (feuille), pourvu de lombes.

Lomentacée : gousses se divisant transversalement par des cloisons.

Lourd On parle d'un sol lourd lorsqu'il est compact. Il colle aux semelles et aux outils. Il est souvent riche en argile.

M

Maille. - Nom donné à certaines fleurs de plantes potagères telles que le pois et les végétaux de la famille des cucurbitacées (melon, potiron, etc.), les fleurs ainsi désignées, dans ce dernier cas, étant les fleurs femelles.

Mange-tout. - Terme appliqué aux variétés de haricot et de pois dont les gousses sont dépourvues de matière fibreuse ou parcheminée, ce qui permet de les consommer en l'état.,

Marcescent : feuillage qui reste sur l’arbre jusqu’au printemps suivant, se dit aussi des palmes qui se dessèchent sans tomber.

Marcottage reproduction par courbure d’une branche en terre.

Marcotte. - Rameau sur lequel on a provoqué, au préalable, l'émission de racines adventives en un point donné, alors qu'il était encore relié au pied mère, et que l'on sectionne en vue d'obtenir un végétal indépendant.

Massif. - Assemblement d'arbres ou d'arbustes plus ou moins serrés et disposés de manière à obtenir un effet ornemental déterminé.

Méricarpe : l’un du double akène, fruit des ombellifères.

Mésocarpe : enveloppe médiane du fruit (chair).

Mésophille : substrat ni trop humide ni trop sec.

Micropyle : orifice de l’ovule.

Minimum. - Nom donné à la règle (Loi du minimum) selon laquelle le rendement des récoltes dépend de l'élément fertilisant (azote, acide phosphorique, potasse) qui se trouve en moindre quantité dans le sol, d'où la nécessité de l'apport de fumures équilibrées.

Moniliforme : en chapelet.

Monocarpique : se dit plante qui meurt après son unique floraison et fructification.

Monoïque : plante qui porte à la fois des fleurs mâles et femelles sur le même pied.

Monospécifique : genre à une seule espèce.

Monosperme : à une seule graine (fruit).

Mucron : courte pointe raide au sommet d’une feuille, d’une bractée.

Mucroné : feuille à pointe terminale.

Mycorhize (f) : racine associée à des filaments de champignons.

Myrmécophiles : plante vivant (Tillandsia) en symbiose avec des insectes (fourmis).

N

Nectar : suc mielleux que sécrètent les nectaires (glandes) des fleurs pour attirer les pollinisateurs.

Nectarifère ou nectaire : organe (disque, glande, staminode) secrétant du nectar ou partie annexe à un organe comme la feuille, exemple les nectaires des feuilles du lauriers-cerise.

Nettoyage. - Opération désignée encore sous le nom de toilette, consistant, notamment, à débarrasser les végétaux cultivés en pleine terre ou à l'abri, de tout élément inutile, gênant ou même nuisible (feuilles mortes, bois mort, etc.).

Neutre : à propos d'un sol qui n'est ni acide ni alcalin, correspond à pH7.

Neutrophile : ce dit d'une plante que l'on rencontre de préférence sur sol neutre ou légèrement acide.

Nitrophile : ce dit d'une plante qui assimile de préférence les produits résultant de la transformation des matières organiques mortes (ammonium, nitrites, nitrates).

Noeud : renflement ou protubérance sur la tige au niveau du point d'insertion du bourgeon foliaire et de la feuille. Point au-dessus duquel généralement s'effectuera la taille.

O

Oblong : de forme allongée, nettement plus long que large.

Obovale : de forme ovale, se dit d'une feuille dont la partie supérieure du limbe est plus large que la base.

Oeil : désigne le bourgeon.

Œil. -Terme sous lequel les bourgeons des arbres fruitiers et des arbres d'ornement sont généralement désignés.

Oeilleton : Bourgeon qui se développe à l'aisselle des feuilles ou au collet des racines (rejets) qui peut être détaché pour être multiplié.

Œilleton. - Pousse émise par la souche de l'artichaut, la séparation de ce rejet, du pied mère, étant désignée sous le nom d'œilletonnage.

Ombelle : inflorescence dont tous les pédoncules d'une même longueur, partent d'un même point (comme un parasol)

Ombrage. - Opération consistant à protéger des effets des rayons solaires, certains végétaux cultivés sous abri vitré, le plus souvent au moment de la reprise ou lorsque les plants sont jeunes.

Onglet. - Fraction de tige ou de rameau conservée après certaines opérations de greffage, lors de la réduction du sujet, en vue de servir de support au rameau émis par le greffon, situé plus bas, et de permettre l'apparition d'appels-sève.

Ovoïde : qui à la forme d'un oeuf.

P

Paillage. - Opération consistant à étaler sur le sol cultivé, en un lit continu de faible épaisseur, de la paille ou du fumier plus ou moins décomposé. (avec une couche de végétaux séchés, de la paille ou des écorces de pin) pour qu’il ne soit pas en contact avec l’air. Ceci afin de limiter l’évaporation de l’eau d’arrosage et la repousse des mauvaises herbes

Pailler : déposer un tapis de paille ou tourbe au pied d'une plante.

Paillettes : lames membraneuses sur certains capitules chez les Composées.

Paillis. - Couche de paille ou de fumier disposée à l'occasion du paillage.

Palissade. - Assemblage de planches ou de végétaux coupés et plus ou moins secs, établi en longueur et destiné, notamment, à jouer le rôle de clôture et d'abri contre le vent.

Palisser : fixer une plante sur un support.

Palmatiséquées : se dit d'une feuille palmée dont les divisions atteignent la base de la feuille.

Palmé : feuille dont les éléments ou les nervures partent d’un même point ou divisé en segments et se réunissant en un centre commun (palmier)

Palmitifide :se dit d'une feuille palmée à divisions peu profondes, pointues.

Palmitilobé : se dit d'une feuille palmée dont les divisions dépassent la moitié de la feuille.

Palmitipartites : se dit d'une feuille palmée dont les divisions atteignent la moitié de la feuille.

Panicule : inflorescence indéfinie et ramifiée, à fleurs éparses.

Papilionacé : fleur des Légumineuses, irrégulière comprenant un étendard, deux ailes, une carène.

Pappe ou Pappus : touffe de poils qui apparaît chez les Composées par modification du calice, et qui sert à porter les graines ; peut se dire aussi pour d’autres familles.

Parasite : Etres vivants (souvent des insectes) qui se nourrissent aux dépends des plantes.

Paripenné : feuille composée à folioles paires.

Passe-pieds. - Sentier dont. la largeur n'excède pas celle de deux pieds placés au même niveau.

Pauciflore : qui a peu de fleurs (inflorescence).

Pectiné : en peigne sur un rameau (les aiguilles)

Pédicelle (m) : petit pédoncule.

Pédoncule : hampe (queue) de la fleur.

Pelté : feuille en forme de bouclier.

Pennatifide : penné et à lobes aigus.

Pennatipartite : penné et divisé presque jusqu’à la nervure centrale.

Pennatiséqué : feuille pennée et divisée jusqu’à la nervure centrale.

Penne (f) : petite feuille qui compose la feuille pennée (foliole) du palmier.

Pennée : feuille à nervures secondaires disposées comme les barbes d’une plume.

Pépinière. - Emplacement de terrain réservé à la multiplication des végétaux et au développement de ceux-ci jusqu'au moment de la mise à demeure.

Périanthe : enveloppe protégeant les organes reproducteurs de la fleur (sépales et pétales).

Péricarpe : ensemble des tissus du fruit entourant la graine.

Périgone : périanthe indifférencié (pétales, sépales pétaloides) .

Persillage. - Opération consistant à débarrasser les graines de certains végétaux (carotte, en particulier), des barbes qu'elles comportent.

Persistant : qui conserve son feuillage durant toute l'année et ceci pour toutes les zones de rusticité dans lequel il peut être utilisé. (si perd ses feuilles en cas de grand froid on parlera de persistant hors gel ou de semi-persistant)

Persistant. - Terme utilisé pour qualifier les parties végétales (feuilles, notamment), qui subsistent en restant vertes, après chaque cycle végétatif annuel.

Pétale : pièce de la corolle ( onglet et limbe).

Pétiole (m) : support de la feuille ou hampe de la feuille ou tige qui relie la feuille au stipe ( palmier).

Ph : Coefficient indiquant l’acidité ou la basicité d’un sol. Pour un pH compris entre 0 et 7, celui-ci est acide. Il est neutre s’il est égal à 7 et basique s’il est supérieur.

Phloème : Tissu transportant des substances nutritives dans toute la plante.

Photopériodisme : déclenchée par la durée changeante du jour et de la nuit.

Photosynthèse : processus qui utilise l’énergie lumineuse pour fabriquer une substance nutritive, le glucose, à partir de molécules d’eau et de gaz carbonique et rejette du gaz carbonique. Avec le glucose elles fabriquent de l’amidon (réserve énergétique) et de la cellulose avec lesquelles sont constituées les parois cellulaires.

Phycoérythrine : pigment secondaire (rouge) captant des suppléments d’énergie chez la plante.

Phyllode (m) : pétiole élargi, d’aspect foliaire.

Pied mère. -Touffe ou souche d'un végétal, destinée à fournir les éléments nécessaires à sa reproduction autrement que par la graine. Dans ce dernier cas, le végétal intéressé est désigné sous le nom de porte-graines.

Pincement. - Opération, encore appelée ébouquetage, consistant à couper, soit avec les ongles, soit avec un sécateur, l'extrémité des jeunes rameaux, en vue de concentrer la sève à la partie inférieure de ceux-ci et, partant, de favoriser le développement des éléments qui s'y trouvent Implantés (bourgeons, rameaux ou fruits).

Pincer : Couper l’extrémité d’une tige ou d’un rameau pour favoriser la pousse de tiges secondaires. Cette ramification donne une plante plus touffue et plus fleurie.

Pinnule (f) : sous division des pennes chez les palmiers

Pisiforme : de l’aspect et de la grosseur d’un pois.

Pistil (m): organe femelle de la fleur.

Pivot. - Nom donné à la racine des végétaux qui, par son importance par rapport aux autres racines, constitue la racine principale et s'enfonce plus ou moins verticalement dans le sol.

Plagiotrope : orienté horizontalement.

Plant. - Jeune végétal Issu d'une graine. Par extension, végétal planté ou destiné à l'être.

Plateau. - Partie du système radiculaire où viennent s'Insérer la racine principale et tout ou partie des racines secondaires.

Plein vent. - Terme employé pour désigner les arbres des espèces fruitières, notamment ceux conduits sur tige, loin de tout abri.

Pleine terre. - Terme utilisé pour désigner la culture pratiquée en plein air sans qu'il y ait besoin d'abri. Ce terme est également utilisé pour désigner la culture à même le sol, par opposition, notamment, à la culture en pot ou en bac.

Plombage. - Opération consistant à tasser le sol par divers moyens : rouleau, batte, pelle, voire même les pieds, en vue d augmenter sa consistance et de mettre les graines épandues lors des semis en contact plus étroit avec les particules de terre.

Pneumatophore : organe respiratoire aérien émergent des racines de certains arbres des marécages (cyprès chauve).

Poils absorbants. - Organes filamenteux émis par les racines et par l'intermédiaire desquels s'effectue, notamment, l'absorption des éléments nutritifs du sol.

Pollen : grains porteurs des caractères mâles, produit par les anthères.

Pollinisation : passage du pollen de l’anthère au stigmate (autofécondation). Elle peut être croisée d’une plante vers une autre.

Polycéphale : à plusieurs capitules.

Polycormique : à plusieurs troncs.

Polygame : qui a des fleurs mâles ou femelles et hermaphrodites en même temps.

Poquet. - Trou de faible importance pratiquée dans le sol, en vue d'y déposer des graines ou des tubercules.

Pouvoir absorbant. - Possibilité que présente un sol de pouvoir retenir plus ou moins longtemps, dans sa couche supérieure, les éléments fertilisants qui lui sont fournis lors de la fumure.

Pralinage. - Enrobage des racines et, exceptionnellement, de la tige au moment de la plantation, dans un enduit consistant comportant des matières fertilisantes rapidement assimilables, en vue de diminuer la transpiration des sujets et de favoriser la reprise.

Praliner : enrober les racines, ou des graines, de boue (+ hormone d'enracinement).

Prolongement. - Rameau de l'année situé à l'extrémité de la tige et des branches charpentières.

Protandre : fleur hermaphrodite dont les étamines se développent avant les carpelles.

Pruine : matière cireuse souvent glauque et fragile.

Pruineux : se dit d’une feuille, d’un fruit recouvert de pruine.

Pseudo-fruit : faux-fruit ( figue, pomme, sycone).

Pubérulent : légèrement ou momentanément pubescent.

Pubescent : velu.

Pyrophytes: plante qui a besoin du feu pour se régénérée, le feu provoque des réactions chimiques et thermiques qui favorisent la germination des graines (eucalyptus). Plante qui se protège contre le feu avec un pare-feu : liège des chênes lièges, écaille (prothéa).

Q

Quadrangularis : à quatres angles.

Quadrifolius; ou Quadrifolia;: à quatre feuilles.

Quercifolius; ou Quercifolia;: à feuilles de chêne.

Quercus : Chêne.

Quinquefolius : à cinq feuilles.

R

Rabattre : "Rajeunir une plante" en taillant toutes ses branches à quelques centimètres. Cela favorise la repousse de nouvelles tiges.

Racème (m) : synonyme de grappe.

Racémeux : en grappe.

Rachis : axe central, commun, d’une feuille composée ou d’une inflorescence ou d’une frutescence. Ou partie du pétiole sur laquelle s’attachent les folioles des feuilles pennées ( palmier).

Radical : qui part de la racine.

Recépage. - Opération consistant à rabattre tout ou partie d'un végétal ligneux en un point de la tige ou des branches charpentières, suivant le cas, de telle sorte qu'il puisse bénéficier d'une végétation renforcée, soit au moyen des nouvelles pousses émises, soit par voie de greffage.

Réceptacle : partie développée du pédoncule de la fleur.

Réchaud.- Fumier frais incorporé à une couche ou placé sous forme de muraille d'épaisseur variable à la limite des coffres, en vue, suivant le cas, d'apporter un regain de chaleur à la couche initiale ou d'éviter des pertes de chaleur plus ou moins importantes qui diminueraient les effets et la durée de ladite couche.

Rédupliqué : plié suivant la longueur de la feuille avec les bords tournés vers le bas ( palmier).

Régime : nom donné aux inflorescences des monocotylédones, puis fruit multiple de palmiers, de bananiers.

Rejet : jeune pousse ( scion) qui naît de la souche ou de la racine.

Remontant : Végétal qui produit des fleurs ou des fruits deux fois dans l'année : au printemps et à la fin de l'été.

Rempotage. - Opération consistant à enlever une plante donnée du pot où elle se trouvait placée, et à la mettre dans un pot de calibre supérieur.

Réniforme : en forme de rein.

Repiquage. - Opération consistant à transférer des végétaux issus de semis, éclaircis ou non préalablement, afin de les planter à un autre endroit, dans le dessein de les endurcir et de renforcer leurs possibilités d'absorption et d'assimilation jusqu'à leur plantation à demeure.

Repiquer : Transplanter une jeune pousse issue d'un semis dans un pot individuel pour lui fournir l'espace dont elle a besoin.

Repos : Arrêt de la végétation en hiver. Elle peut aussi être provoquée par une trop grande chaleur.

Reprise. - Moment physiologique à partir duquel les végétaux ou fractions de végétaux placés en terre par voie de plantation ou même de repiquage, sont à même de reprendra leurs fonctions végétatives, interrompues au moment de la déplantation.

Résine : sève visqueuse produite par certains végétaux pour se protéger des insectes qui attaquent le bois : Conifères, Baumier…

Ressuiement. - Retour progressif à un état de siccité normale des terres humides fraîchement remuées ou des sols ayant bénéficié d'arrosages plus ou moins abondants, ainsi que des parties végétales extraites du sol (tubercules, par exempte).

Réticulé : marques des nervures entrelacées sur les graines (palmier).

Rhizome  Tige souterraine horizontale remplie de réserves nutritives émettant chaque année des racines et des tiges aériennes. constituée généralement d'une succession de petits renflements ayant plus ou moins l'apparence d'un chapelet.

Rhomboïdal : en losange.

Riche (sol) Sol qui contient beaucoup d'éléments nutritifs sous forme d'humus (résultat de la décomposition de matières végétales ou animales), il peut être apporté par le jardinier.

Ripicole : se dit des plantes des rives d’eau courantes ou stagnantes.

Rosette : feuilles ou fleurs en rosaces autour de la tige.

Roulage. - Opération consistant à passer un instrument appelé rouleau sur un sol ameubli dans le dessein, soit de l'égaliser en brisant les mottes superficielles, soit de provoquer le tassement de sa partie supérieure afin de lui donner plus de cohésion.

Rubané : en forme de ruban.

Rudéral : se dit des plantes poussant dans es décombres, les bords de route.

Rusticité capacité à s'adapter à des conditions climatiques différentes de celle que la plante avait dans son pays d'origine.

S

Sagitté : en forme de flèche.

Samare (f) : fruit sec ou akène porté par une aile membraneuse.

Sarclage Enlever les mauvaises herbes à l'aide d'un outil, en général avec une binette.

Sarmenteux : tige ou branche ligneuse d'une grimpante.

Scarification : incisions superficielles sur des graines dures, avant leur mise en germination.

Sciaphile : plante apte à se développer à l’ombre avec très peu de lumière.

Scion : très jeune tige d’arbre venue en pépinière ( 1 ou 2 ans).

Scion. - Pousse de l'année émise par un végétal issu de semis ou par le greffon dans les opérations de greffage.

Sclérophylle : plante à feuilles dures, à cuticule épaisse, adaptée à la sécheresse.

Scorpioïdes : roulé en crosse.

Segment : division du limbe de la feuille.

Semence : graine propre à la reproduction.

Semi-persistant : soit qui conserve une partie de ses feuilles l'hiver soit qui perd ses feuilles seulement en cas de grand froid.

Sempervirent : plante au feuillage toujours vert.

Sépale : pièce du calice, soudée ou libre.

Sessile : sans pétiole ( feuille), sans pédoncule (fleur).

Sève : liquide constitué d’eau, de minéraux et de sucre circulant dans la plante.

Sevrage. - Opération consistant à séparer le rameau relié au pied mère, de ce dernier, dans le mode de multiplication par marcottage, lorsque ledit rameau est à même de poursuivre une végétation autonome.

Silicule : petite silique.

Silique (f) : capsule plus longue que large.

Siliquiforme : en forme de silique.

Sillon : Petite tranchée peu profonde tracée sur le sol pour recevoir des semis ou des jeunes plants.

Sinué : à bords sinueux (feuille)

Sole. - Groupe de planches de culture qui, dans une exploitation donnée, portent la même culture, une même année.

Sommité : extrémités des plantes fleuries (bourrache).

Sore : bouquet de sporanges chez les Fougères.

Souche : tige dans sa partie souterraine.

Sous-arbrisseau : moins de 0.5m, souche ligneuse et rameaux herbacées ou semi-ligneux à faible durée de vie.

Spadice (m) : inflorescence en épi ou en panicule dont les fleurs sont entourées d’une spathe ou bractée plus ou moins coriace qui accompagne les inflorescences ( palmiers).

Spathe (f) : bractée en forme de cornet d’un spadice.

Spathiforme : en forme de spathe.

Spiciforme : en forme d’épi.

Spicule : petit épi.

Spinuleux : présentant quelques petites épines.

Sporange : organe renfermant les spores, fructifications des Fougères.

Spore (f) : élément unicellulaire produit par certains végétaux (fougères mâle).

Sporophyte : stade du développement qui produit des spores.

Squamiforme : en forme d’écailles.

Staminal : concernant l’étamine.

Staminode : étamine avortée, pétaloïde.

Stérile : fleur à pièces fertiles absentes

Stigmate (m) : extrémité du style, sommet du pistil.

Stipe (m) : tronc souvent colonnaire des palmiers

Stipité : porté sur une sorte de pied ou support (tige).

Stipule (f) : bractée à la base du pétiole.

Stipulé : qui possède une ou plusieurs stipules.

Stolon : rejet sur racine ou tige dont l’extrémité produit en s’enracinant un bourgeon, qui devient reproducteur à son tour.

Stomate : orifice de respiration de la feuille.

Stratification. - Disposition par lits successifs de certains éléments végétaux (graines, bulbes, tubercules, greffons, boutures, etc.), avec intercalement d'une couche de matière isolante (terre sèche ou légèrement humide), en vue de conserver la vitalité nécessaire à ces éléments en l'attente de leur utilisation normale.

Strobile : ou cône, inflorescence de Conifère ou de Cycadale, à fleurs unisexuées ( feuilles carpélaires et écailles).

Structure (sol) C'est la teneur du sol en particules de tailles différentes et la façon dont elles sont disposées les unes par rapport aux autres.

Style : prolongement de l’ovaire portant le stigmate.

Subspontanée : plante introduite qui retourne à l’état sauvage par semis spontanés.

Substrat Mélange artificiel de différents matériaux dans laquelle est enracinée la plante.

Succulente : qui fait des réserves d'eau.

Suffrutescence : plante à tige ligneuse en bas puis herbacée en haut.

Sujet. - Terme sous lequel est désigné le végétal servant de support au greffon, dans l'opération du greffage, ce végétal étant encore appelé porte-greffe.

Supère : se dit de l’ovaire inséré sur le même plan que les autres pièces florales ou au-dessus.

Surfaçage. - Régénération de la partie superficielle de la terré, notamment dans les cultures pratiquées en pot.

Surgreffage. - Opération consistant à greffer deux fois le même sujet, en utilisant un sujet intermédiaire (voir ce mot).

Sycone (m) : ou figue, pseudo-fruit du genre ficus, constitué par un réceptacle charnu de fleurs unisexuées, et qui donne une infrutescence d’akènes.

Syncarpie : soudure anormale de plusieurs fruits.

Systémique : (désherbant) Désherbant chimique pulvérisé sur le feuillage qui l'absorbe. Il est ensuite véhiculé jusqu'aux racines par la sève, ce qui tue la plante de l'intérieur. Les plantes alentours restent elles intactes.

T

Taille. - Opération consistant à réduire méthodiquement certains éléments constitutifs du système aérien des végétaux (tige, branches charpentières, coursonnes, etc.) dans le dessein d'obtenir un meilleur équilibre végétatif ainsi qu une utilisation rationnelle des éléments fertilisants du sol et, partant, d'améliorer la fonction du végétal. .

Talage. - Marques plus ou moins profondes existant sur les fruits à la suite de pressions anormales de l'épiderme, en cours de cueillette ou de transport, la meurtrissure des tissus qui en résulte entraînant généralement la pourriture des fruits atteints.

Tallage : Action de taller. Passer un rouleau sur un gazon pour le plaquer au sol, ce qui entraîne la formation de nouvelles racines. Le gazon sera ainsi plus dense.

Tamiser : Passer de la terre ou du terreau pour l'affiner.

Tégument : revêtement de surface, tissu superficiel.

Tépale : pièce d’un périgone.

Termé : par trois.

Terre battante. -Terrain compact superficiellement ayant tendance à se glacer après chaque chute de pluie ou chaque arrosage, ce qui nécessite l'exécution de binages nombreux.

Terre creuse. - Terrain constitué de grosses molécules, à cohésion insuffisante de ce fait, qui nécessite l'exécution d'un roulage ou d'un plombage avant les semis ou les plantations.

Terre de bruyère : terreau acide et pauvre, sableux.

Terre franche : sol (idéal ?) constitué de sable et d'argile avec également de l'humus et du calcaire.

Terreautage. - Opération consistant à recouvrir la surface d'un terrain de culture, après un semis ou un éclaircissage, d'une couche de terreau de plus ou moins faible épaisseur, en vue d'améliorer la partie superficielle du sol, tant au point de vue physique que chimique, et de fournir ainsi aux graines semées ou aux plants subsistant après l'éclaircissage, de meilleures possibilités de développement.

Terrine : Récipient de faible profondeur dans lequel sont réalisés semis et boutures.

Tétragone : à section quadrangulaire.

Tétramère : formé de 4 parties, ou nombre multiple de quatre.

Thermophile : qui a besoin de chaleur.

Thyrses (m) : élément disposé en pyramide (inflorescence).

Tige : axe d’une plante comportant des feuilles et se terminant par un bourgeon, pouvant être aériennes ou souterraines).

Tigelle : chez les graines, partie de la plantule qui fournira la tige de la plante.

Tissu : ensemble de cellules ayant la même fonction.

Tomenteux : recouvert de poils courts serré et doux, d’un aspect cotonneux.

Topiaire : art des jardins consistant à réaliser des sculptures figuratives sur des végétaux ligneux (buis).

Tourbe : produit humifère utilisé essentiellement pour améliorer les qualités physiques d'un terre trop lourde ou ne retenant pas l'humidité.

Traçant : racine ou rhizome se développant loin du pied initial

Transplantation. - Opération consistant à arracher un végétal donné et à le replanter à un nouvel emplacement.

Treille. - Cordon de vigne conduit sur une tige élevée et établi soit en espalier, soit en contre-espalier.

Trichotome : se dit de l'axe d'un rameaux, organe ou inflorescence partagé en un ou plusieurs fois 'trifurqué' en ramifications d'importance sensiblement identiques.

Trifide : divisé en trois parties ou en trois lobes pointus.

Triquêtre : trois angles saillants, ou à section triangulaire (tige).

Trisannuel. - Qualificatif applicable aux végétaux dont le cycle végétatif excède deux années sans toutefois dépasser trois ans.

Tronc : axe principal, lignifié, des arbrisseaux, arbres et qui portent des branches, feuilles, fleurs et fruits.

Tubercule. - Tige souterraine renflée et gorgée de matières nutritives de réserve, rencontrée chez certains végétaux, tels que la pomme de terre.

Tubuleuse : fleurs en tube, placées au centre (disque) des composées.

Turion : jeune pousse de bambou

Tuteur: Tige rigide plantée dans le sol pour soutenir une plante.

Tuteurage. - Opération consistant à fournir un support rigide à un végétal donné ou à une fraction de végétal en vue, suivant le cas, de le consolider dans le sol (arbres fruitiers, par exemple) ou d'assurer le maintien de sa tige (exemple : végétaux sarmenteux ou grimpants). Le support est, d'une façon générale, désigné sous te nom de tuteur, sauf pour la vigne où il est connu sous le nom d'échalas et pour des végétaux tels que le pois où le tuteur est appelé rame.

U

Unisexué : fleur qui a les caractères et les organes d’un seul sexe à la fois

Urcéolé : en grelot.

Utricule : petit sac qui entoure chacune des fleurs femelles, dont seuls les stigmates sortent de l’ouverture au sommet, chez les Carex, le résultat de la concrescence des six tépales.

V

Variété Plante qui varie légèrement de l'espèce type.

Vernaculaire : nom commun d’une plante.

Vernal : du printemps.

Verticille : ensemble de feuilles, de fleurs ou encore de pièces florales partant d’un même niveau, sur un même axe.

Vicariante : espèce remplaçant une autre espèce du même genre dans une région donnée.

Vivace Plantes qui vivent plusieurs années au même endroit. Elles durent plusieurs années (entre 3 à 10 ans environ) et se multiplient toutes seules. Elles germent en général au début de l'été, pour mourir avec l'hiver avant de renaître l'année suivante.

Volée (semis à la) Semer des graines en les dispersant au hasard. C'est le contraire du semis en rang qui consiste à placer les graines à distance égale dans un sillon.

Volubile : à propos des tiges qui s'enroulent en spirales autour d'un support.

X

Xanthophylle : pigment secondaire (jaunes) captant des suppléments d’énergie chez la plante.

Xérophile ou Xérophite : qui aime la sécheresse ou en a besoin.

Xylème : ou bois primaire, tissu transportant de l’eau et des minéraux des racines aux feuilles.

Z


Zygomorphe : se dit d’une fleur présentant une symétrie bilatérale.

Classé dans : Lexique - Mots clés : aucun

5 commentaires

sylll a dit : #1

jeudi 07 juin 2012 à 09:05

I agree

yes! a dit : #2

mercredi 13 juin 2012 à 10:51

I totally agree

alarmed a dit : #3

mardi 28 août 2012 à 09:34

Thanks for the post

lacafri a dit : #4

mercredi 10 octobre 2012 à 14:17

Thanks for the post, but was difficult to understand french!!<br />

a dit : #5

vendredi 12 avril 2013 à 14:45

acclamation jolie travail!

Écrire un commentaire

Catégories

Archives

Mots clés

Derniers articles

Derniers commentaires